L’Harmonie des Contraires – l’enjeu est de taille ! 

Le clair-obscur des madrigaux de Carlo Gesualdo chantés par La Guilde des Mercenaires, la mélancolie de Josquin Desprez sublimée par Dulces Exuviae, les chants populaires de la Renaissance vénitienne interprétés par l’ensemble Micrologus – le premier week-end plongera les festivaliers dans des ambiances sonores très variées. 

Au mitan des festivités, Yoann Moulin transmet l’énergie explosive du renouveau après la guerre de Trente ans, Le Parlement de Musique conte l’histoire de Suzanne harcelée puis innocentée et Les Traversées Baroques mettent en scène la tentation d’Adam et d’Eve. 

Le dernier week-end vous fera voyager de l’Allemagne de Johann Sebastian Bach, accompagné par Les Musiciens de Saint-Julien, vers l’Angleterre et les Flandres, lieux de vie de John Bull que Leon Berben fait revivre à l’orgue Dallam, jusqu’au Faste des Cathédrales françaises imaginé par Le Concert Spirituel. 

La joie et la souffrance, le déchirement, les passions de l’âme… Les contraires s’attirent inévitablement. Leur fusion fait jaillir l’étincelle de la création. 

 

Saskia Hellmund, chargée de communication

 

Le Festival de Lanvellec et du Trégor

Le festival a été créé en 1986 pour faire sonner et valoriser l’orgue de Robert Dallam (1653) de Lanvellec. Miraculeusement conservé dans son authenticité, il est le témoin unique au monde de la facture de Robert Dallam. Ce bijou baroque « vivant, précis, frétillant » [Gustav Leonhardt] est le prétexte de ce festival qui s’impose aujourd’hui comme un rendez-vous majeur de la musique baroque, accueillant des musiciens et des ensembles de renom, reconnus sur la scène internationale.

Chaque automne, en Bretagne, dans les villes et villages du Trégor, les instruments d’époque des plus grands musiciens résonnent dans de magnifiques écrins patrimoniaux. Chaque concert se déroule dans une église, une cathédrale, une chapelle ou un théâtre prestigieux à l’acoustique idéale. Passeur d’histoire, le Festival de Lanvellec et du Trégor fait découvrir la musique ancienne et ses plus grands compositeurs. En trois week-ends, il invite le public à entendre des concerts, le plus souvent des créations, des conférences et à rencontrer les artistes sur une thématique toujours renouvelée. Culture, histoire et musique intimement liées touchent tous les publics.

Le festival de musique ancienne de Lanvellec et du Trégor est membre du Réseau Européen de musique ancienne (REMA). Une appartenance qui atteste du haut niveau de la programmation artistique et sa reconnaissance par ses pairs et le monde de la musique. Inscrit dans son territoire, le festival a l’ambition de cultiver une excellence internationale.

 

Téléchargez le dépliant

 

Vidéo / « Lanvellec Passions Baroques »
Découvrez le documentaire conçu pour les 30 ans du Festival !