L’association RIMAT

Au Commencement : L’orgue Robert Dallam (1653)

L’association Rencontres internationales de musique ancienne en Trégor (RIMAT) a été créée en 1986, pour porter un projet artistique et culturel fondé sur une réalité patrimoniale exceptionnelle : la présence dans l’église de Lanvellec (Côtes d’Armor), village de 550 habitants, d’un orgue unique au monde.

L’orgue construit en 1653, par le facteur anglais Robert DALLAM, réfugié en Bretagne pendant la guerre civile, s’est révélé un instrument prestigieux et unique du patrimoine organistique européen et mondial. En effet, alors que tous les orgues insulaires de ce facteur attaché à la cour d’Angleterre ont été détruits par ordre de Cromwell lors de la révolution puritaine, celui de Lanvellec demeure seul et unique dans son authenticité physique et sonore de 1653, le tout parfaitement respecté par le facteur-restaurateur retenu après appel d’offres international, en 1984 : M. Barthélémy Formentelli de Vérone (Italie).

Les marques gravées des notes, son diapason d’origine et son tempérament propre à illustrer la littérature musicale de la fin de la Renaissance et de l’époque baroque en font un instrument insigne et précieux, fierté du Trégor, des Côtes d’Armor et de la Bretagne.

L’orgue de Robert Dallam est classé Monument Historique par arrêté des 25 mars 1971 et 18 juillet 1978.

Les manifestations de son inauguration, les avis des artistes interprètes et des spécialistes européens, le jugement du Maître Gustav Leonhardt (parrain du Festival) ont justifié le projet de création d’une structure chargée de faire jouer régulièrement cet instrument, afin d’assurer sa surveillance et son entretien et d’impulser une activité musicale orientée vers les musiques en cohérence avec les particularités physiques et sonores de cet orgue.

Un patrimoine Trégorrois à valoriser

Historiquement, le Trégor est une ancienne division administrative et religieuse constituant l’une des neuf provinces de Bretagne.Le vaste territoire du Trégor historique (127 communes), s’étend de Morlaix à Tréguier, de Perros-Guirec à Lannion, jusqu’à Guingamp. Il est densément émaillé d’édifices patrimoniaux très caractéristiques : architecture sacrée de l’atelier Beaumanoir, édifices civils prestigieux…
L’association RIMAT s’est donné pour mission de promouvoir une activité de diffusion musicale sur l’ensemble de ce territoire en produisant des concerts dans ces édifices, participant ainsi à la vitalité culturelle de tout un ensemble géographique, en synergie avec les atouts touristiques bien connus de ce territoire.

Le Festival de Lanvellec et du Trégor

Le festival a été créé en 1986 pour faire sonner et valoriser l’orgue de Robert Dallam (1653) de Lanvellec. Miraculeusement conservé dans son authenticité, il est le témoin unique au monde de la facture de Robert Dallam. Ce bijou baroque « vivant, précis, frétillant » [Gustav Leonhardt] est le prétexte de ce festival qui s’impose aujourd’hui comme un rendez-vous majeur de la musique baroque, accueillant des musiciens et des ensembles de renom, reconnus sur la scène internationale.

Chaque automne, en Bretagne, dans les villes et villages du Trégor, les instruments d’époque des plus grands musiciens résonnent dans de magnifiques écrins patrimoniaux. Chaque concert se déroule dans une église, une cathédrale, une chapelle ou un théâtre prestigieux à l’acoustique idéale. Passeur d’histoire, le Festival de Lanvellec et du Trégor fait découvrir la musique ancienne et ses plus grands compositeurs. En trois week-ends, il invite le public à entendre des concerts, le plus souvent des créations, des conférences et à rencontrer les artistes sur une thématique toujours renouvelée. Culture, histoire et musique intimement liées touchent tous les publics.

Le festival de musique ancienne de Lanvellec et du Trégor est membre du Réseau Européen de musique ancienne (REMA). Une appartenance qui atteste du haut niveau de la programmation artistique et sa reconnaissance par ses pairs et le monde de la musique. Inscrit dans son territoire, le festival a l’ambition de cultiver une excellence internationale.