Mein Herze schwimmt in blut

© DR

Composée à Weimar en 1714, « Mein hertze schwimmt in blut » (Mon cœur baigne dans le sang) est une des plus fameuses cantates de Bach. L’Ensemble Capricornus la met en regard de celle composée deux années auparavant sur le même texte et pour la même instrumentation par Christoph Graupner. Peter Barczi nous propose également des transcriptions pour cordes d’œuvres que Bach avait composées pour l’orgue. On connaît le rôle que tenaient dans son œuvre les traditions de la parodie et du contrafactum, et l’on sait qu’il pratiquait la transposition de pièces instrumentales pour orgue. Pour ces deux cantates, Peter Barczi a fait appel à la soprano Miriam Feuersinger, chaleureuse interprète de la musique baroque allemande.

Distribution

Peter Barczi violon

Eva Borhi violon

Matthias Jäggi alto

Daniel Rosin violoncelle

Silvia Tecardi viole de gambe

Michael Bürgin violon

Julian Behr théorbe

David Blunden orgue positif

Programme

Christoph Graupner (1683-1760)
« Le Desire » Ouverture en fa Majeur GWV 445
Cantate « Mein Herze schwimmt im Blut » GWV 1152/12b

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Transcriptions de pièces d’orgue pour cordes :

Fantaisie et fugue en sol mineur BWV 542

Choral « O Mensch, bewein dein Sünde gross » BWV 622
Sonate en trio en sol majeur BWV 530 – « Vivace »
Fantaisie en sol majeur BWV 572

Cantate « Mein Herze schwimmt im Blut » BWV 199

L'Ensemble Capricornus

Le Capricornus Consort Basel s’est engagé à faire revivre la musique rare à deux voix de l’époque baroque et baroque tardif, en prenant comme point de départ l’interprétation des œuvres du compositeur Samuel Capricornus (1628-1665) et de ses contemporains.

En fondant l’ensemble en 2006, le violoniste principal et directeur artistique Peter Barczi a réuni un groupe de musiciens dont la compréhension artistique et l’amitié avaient déjà émergé à l’époque où ils étudiaient au célèbre centre de recherche sur la musique ancienne, la Schola Cantorum Basiliensis. Au fil des ans, le principe unificateur du consort a été une appréciation commune des complexités et des exigences auxquelles sont confrontés les musiciens traitant de la musique ancienne.

Contrairement à la musique orchestrale et aux œuvres d’une période plus tardive, le répertoire du consort est fermement ancré dans la tradition ex-tempore. Dans cette musique, les éléments les plus cruciaux de l’interprétation restent non notés, nécessitant la fusion du talent artistique individuel de chaque musicien.

Capricornus Consort Basel a bénéficié de diverses invitations de festivals renommés. L’ensemble a sorti plus de 10 CD sous le label Christophorus. De renommée internationale, le Capricornus Consort Basel a reçu des distinctions et des prix tels que le Diapason d’Or, l’International Classical Music Award, l’Echo Klassik, l’OPUS Klassik et le prix du German Record Critic’s Award (Preis der deutschen Schallplattenkritik)

Miriam Feuersinger - Soliste

Durant sa petite enfance, la soprano autrichienne Miriam Feuersinger découvre son amour pour le chant. Après une formation musicale complète dès l’âge de 8 ans dans sa ville natale de Bregenz, elle a suivi une formation professionnelle en chant au Conservatoire d’État de Feldkirch/A, puis a rejoint la classe du professeur Kurt Widmer à la Musikakademie Basel, où elle a réussi son examen d’interprète avec mention.

Son grand amour, tant en musique qu’en contenu, va aux cantates et aux passions de J.S. Bach et de ses contemporains, comme en témoignent ses nombreuses invitations à des festivals impliquant ses œuvres comme Bachfest Leipzig, Bachstiftung St. Gallen (CH), All of Bach (NL) et Bachakademie Stuttgart (D), mais aussi Bachcelona (ES), Tage alter Musik Regensburg, Bachfest Köthen (D) et Barocktage Melk (A).

D’autres belles passions dans son travail artistique résident dans le large spectre de la musique sacrée du début du baroque au romantisme tardif et au lied allemand. Spécialiste de la musique baroque, elle a été très demandée par des ensembles baroques internationaux tels que Capricornus Consort Basel, Les Cornets Noirs, Freiburger Barockorchester, Kammerorchester Basel, Collegium 1704 et La Cetra, et a chanté avec des chefs renommés tels que Rudolf Lutz, Václav Luks, Hans-Christoph Rademann, Daniel Reuss, Jos van Veldhoven, Ton Koopman, Sigiswald Kuijken et Laurent Gendre. Pour ses enregistrements, elle a reçu le Preis der deutschen Schallplattenkritik 2/2014, le ECHO Klassik 2014 et le Ö1 Pasticcio-Preis 5/2017. 

© Schneider Fotography

Partager