Concerts > Escapade musicale en Baroquo-Bus

La rêveuse, Baroquo-Bus, Festival de Lanvellec et du Trégor © DR

Pas de gare routière à l’horizon et pourtant c’est bel et bien dans un bus transformé en théâtre à l’italienne, que les deux musiciens de l’ensemble la Rêveuse vous proposent d’embarquer pour un voyage inédit. Le Baroquo-Bus flânera le long des côtes de la Manche : les sonorités, tantôt douces ou brillantes, des violes, du luth et du théorbe inspireront les songs des compositeurs anglais et les airs à danser français des temps baroques en réservant quelques surprises aux plus jeunes auditeurs.
Un répertoire vivant, actuel, révélé par la subtilité d’interprétation et l’amour de la transmission aux publics de Florence Bolton et Benjamin Perrot.

Musique anglaise et française à l’époque baroque : œuvres de John Dowland (1563-1626), Tobias Hume (1569 – 1645), John Playford (1623 – 1686), Marin Marais (1656 – 1728), Robert de Visée (1650 – 1725), Johann Hieronymus Kapsperger (1580 – 1651)…

Lieux de passages

Mercredi 26 octobre 2016 – 11h

E. Leclerc, route de Perros-Guirec / Lannion

 

Jeudi 27 octobre 2016

Dans le cadre du Festival Môm’Art

11h : Trébeurden, parking du Sémaphore

15h : Pleumeur-Bodou, Centre commercial Les Chardons

18h : Trégastel, Place Sainte-Anne

 

Séances privées, dans le cadre d’actions culturelles

Mardi 25 octobre 2016 : Centre de loisirs, Ploumilliau / Centre de loisirs et EHPAD, Plestin-les-Grèves
Mercredi 26 octobre 2016 : Centre hospitalier, Trestel
Vendredi 28 octobre 2016 : E. Leclerc, Plérin

Florence Bolton, basse et viole de gambe

Florence Bolton commence la musique à l’âge de sept ans, avec le clavecin et la flûte à bec. Attirée par les instruments à archet, elle se consacre finalement à la viole de gambe. Après avoir obtenu un premier prix de viole de gambe et un premier prix de musique de chambre au Conservatoire de Saint-Cloud (classe de Sylvia Abramovicz), elle entre au département de musique ancienne du CNSM de Lyon où elle étudie auprès de Marianne Muller. Elle y obtient un premier prix en 2001. Elle est par ailleurs titulaire d’une maîtrise de japonais de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).

En tant que soliste et continuiste, elle se produit dans le cadre de nombreux festivals en France et à l’étranger avec des ensembles tels qu’Akademia (Françoise Lasserre), Doulce Mémoire (Denis Raisin Dadre), La Fenice (Jean Tubéry), Il Seminario Musicale (Gérard Lesne), Musica Favola (Stéphan Van Dyck), Pierre Robert (Frédéric Désenclos), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), William Byrd (Graham O’Reilly), etc.

Elle a fondé, avec Benjamin Perrot, l’ensemble La Rêveuse, dont elle assure avec lui la direction artistique. Avec la Rêveuse, elle a créé plusieurs spectacles dont L’autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune de Cyrano de Bergerac (créé en 2004 et donné au Festival de Lanvellec en 2005) et Les Caractères de La Bruyère (2006), avec le comédien et metteur en scène Benjamin Lazar, Les Mille Et Une Nuits  (2011) avec la comédienne et metteur en scène Louise Moaty, Concerto Luminoso (2012), spectacle de lanterne magique et musique ancienne, avec le plasticien Vincent Vergone.

Florence Bolton enseigne la viole et la musique de chambre lors de divers stages de musique baroque. Elle a participé à de nombreux enregistrements discographiques chez Alpha, Arion, K 617, Ligia Digital, Mirare, Naïve et Zig-Zag Territoires.

Benjamin Perrot, luth et théorbe

Après des études de guitare classique, et des années de pratique de différentes musiques improvisées, Benjamin Perrot choisit de se consacrer essentiellement à la musique ancienne. Il étudie le théorbe, le luth et la guitare baroque au C.N.R. de Paris, auprès d’Eric Bellocq et de Claire Antonini. Il y obtient en 1997 son Diplôme Supérieur de Musique Ancienne, à l’unanimité, avec les félicitations du jury. Il se perfectionne ensuite auprès de Pascal Monteilhet. En 1996-1997, il est également stagiaire accompagnateur au Studio Baroque de Versailles (Centre de Musique Baroque de Versailles).

Depuis, il est invité, comme soliste et continuiste, en France et à l’étranger. Privilégiant la musique de chambre, il joue au sein de différents ensembles dont Les Basses Réunies (Bruno Cocset), Capriccio Stravagante (Skip Sempé), Le Concert Brisé (William Dongois), l’Ensemble Pierre Robert (Frédéric Désenclos), La Fenice (Jean Tubéry), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Il Seminario Musicale (Gérard Lesne), Stradivaria (Daniel Cuiller) ou encore en orchestre avec Les Arts Florissants (William Christie), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet)…

Il est co-fondateur, avec Florence Bolton, de l’ensemble La Rêveuse, dont la démarche artistique est tournée vers les musiques des 17ème et 18ème  siècles, à travers une recherche sur l’éloquence, la finesse des couleurs, et une pratique avant tout vivante de ce répertoire.

Benjamin Perrot a participé à une cinquantaine d’enregistrements discographiques, chez Accord, Alpha, Calliope, Glossa, K 617, Mirare, Naïve, Zig-Zag Territoires… Il enseigne le luth et le théorbe au Conservatoire de Versailles et est chef de chant au Centre de Musique Baroque de Versailles. Par ailleurs, il enseigne dans plusieurs stages de musique ancienne.

Partager