Stéphanie Pfister

Stéphanie Pfister débute l’apprentissage du violon au conservatoire de Strasbourg . Après ses études de violon moderne, son intérêt pour la musique ancienne la mène à la Schola Cantorum de Bâle, dans la classe de Chiara Banchini, où elle se consacre au violon baroque. En 1997, elle en sort brillamment avec son diplôme de Soliste.

Dès lors, elle intègre de nombreux ensembles Européens en tant que Premier violon et en musique de chambre.

Elle s’est produite dans le monde entier avec de nombreux orchestres baroques tels que La Fenice (Jean Tubéry), l’Ensemble 415 (Chiara Banchini), Le Parlement de Musique (Martin Gester), Le Concert d’Astrée (Emmanuelle Haim),  Akademia (Françoise Lasserre) ou encore Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre).

Sa discographie comprend de nombreux enregistrements réalisés pour les labels Harmonia Mundi (Ensemble 415, Andreas Scholl « Deutsche Barock Lieder », Ensemble Pulcinella ), Zig-Zag territoire (Ensemble 415), K617 (Ensemble Elyma), Virgin (Concert d’Astrée), Alpha (La Fenice) et Opus 111, Accord (Le Parlement de Musique).

Elle a également réalisé un enregistrement de musique Française chez Ligia, avec son partenaire et complice de longue date, Martin Gester (« portraits et caracteres »).
Pédagogue reconnue, Stéphanie Pfister enseigne depuis 1997 au Conservatoire de Strasbourg ainsi qu’en master class en France ou en Suisse (orchestre de Nancy, Schola Cantorum de Bâle, Conservatoire de Nice). Elle a été, trois années durant, « Professeur invité » l’Académie de Sablé pour la classe de cordes et l’orchestre.

Stéphanie Pfister joue un violon Sebastian Klotz de 1750.

 

(c) photo : Jef Balme